Balade en famille à Martel

  • The route
  • Stages
  • Altitude
  • Comment
  • Download
0.9 km
1h facile
Departure city : Martel GPS Coordinates : 44° 56' N 1° 36' W Vertical drop : 14 m
Bâtie sur le Causse qui porte son nom, Martel, la ville au sept tours, se dresse sur le plateau calcaire entaillé au sud par la Vallée de La Dordogne. Elle est née d'une convergence de route : un axe gallo-romain Nord-Sud croisant un axe Ouest-Est où transitaient le sel et le vin d'Aquitaine. Son blason avec trois marteaux indiquent que cette ville très commerçante était également peuplée de nombreux artisans.

Pays de pierre et de lumière, le patrimoine y rejoint le terroir avec une gastronomie réputée, fondée sur des productions de traditions et de qualité. Lors de cette balade familiale, vous découvrirez une cité d'art et d'histoire où subsiste des vestiges remarquables.

Cette balade peut s'accompagner de nombreuses énigmes pour les enfants de 4 à 12 ans disponibles à l'office de tourisme.
  • 1
    Direction 1
    En partant de l'office de tourisme, passez sous le porche avec les canons puis tournez à droite sur la rue Tournemire. Engagez-vous à gauche pour rejoindre la tour Tournemire. Revenez ensuite sur vos pas pour traverser la place Henri Ramet et engagez vous sur la rue Sans Lys jusqu'à la Halle

    Fotos

    • Porche-canon.jpg
    • Rue-tournemine.jpg
    • Rue-Sans-Lys.jpg
  • 2
    La tour Tournemire
    Cette tour carré est une ancienne tour de guet de la première enceinte fortifiée qui a été construite autour de la ville au XIIe siècle. Elle porte le nom de la famille de bourgeois à qui elle était confiée. Imposante, cette tour à créneaux servit également de prison seigneuriale, royale puis municipale.

    Fotos

    • Tour-tournemine.jpg
    • Tour-tournemine-2.jpg
  • 3
    Place des consuls
    Vous êtes sur la place la plus importante de la ville médiévale. Elle est caractérisée par la présence en son centre de la halle datant de la fin du XVIIIè siècle. Cette halle est remarquable pour ses gros piliers de pierre soutenant une lourde charpente en châtaignier. Cet édifice à été édifié sur l'emplacement où se trouvait la maison des consuls où se tenaient leurs séances pour décider de la gestion de la ville. Démolie par décision du 4 janvier 1792 de l'assemblée municipale, elle est reconstruite entre 1793 et 1800, puis inscrite au monuments historiques suite à l'arrêté du 11 octobre 2004. Ses conques témoigne de la vocation marchande de Martel au XIXè siècle.

    Fotos

    • Halle.jpg
    • Halle-2.jpg
    • mesures-à-grain.jpg
  • 4
    Direction 2
    Prenez la rue Mercière et tournez à gauche dans la rue du Pressoir. Engagez-vous à gauche sur la rue Droite, et bifurquez à droite sur la rue de la Bride puis continuez en face sur la rue de l'église.

    Fotos

    • Rue-Mercière.jpg
    • Rue-pressoir.jpg
    • Rue-Droite.jpg
    • Rue-de-la-Bride.jpg
  • 5
    Église Saint-Maur
    Construite entre le XIVè et le XVIè siècle, l'église St-Maur rappelle par certains côtés un château fort. Ses contreforts étaient aménagés en tours de défense et le clocher, haut de 48 m, servait à assurer la surveillance de la ville. Cette église possède un beau tympan roman où le Christ trône au centre d'un Jugement dernier. Une verrière du XVIè siècle éclaire l'intérieur de ce monument.

    Fotos

    • Église-1.jpg
    • Église-2.jpg
    • Église-3.jpg
  • 6
    Direction 3
    Prenez à gauche sur la rue Droite et engagez-vous à droite sur la rue Duguesclin. Longez le palais de Raymondie puis tournez à droite sous le porche pour rejoindre l'office de tourisme

    Fotos

    • Rue-Droite-2.jpg
    • OT.jpg
  • 7
    La porte bleue
    Le heurtoir de cette porte a été placé haut pour permettre aux cavaliers de frapper sans devoir descendre de leur cheval

    Fotos

    • Porte-bleue.jpg
  • 8
    La maison Fabri
    La maison Fabri est inscrite par l'arrêté du 26 novembre 1990 aux monuments historiques. Selon la tradition, c'est ici que mourut, en 1183, Henri Court-Mantel, fils déshérité du roi Henri II plantagenêt et d'Aliéner d'Aquitaine, qui venait de piller Rocamadour alors que son père était en route aux alentours de Limoges pour se réconcilier avec lui.

    Fotos

    • Porte-fabri.jpg
    • Maison-Fabri.jpg
  • 9
    La palais de la Raymondie
    Édifié à partir de 1280 à l'initiative de Bernard Raymondie, receveur des impôts royaux et fils présumé du Vicomte Raymond IV de Turenne, l'édifice fut achevé vers 1330 par son gendre Pierre Estève. Ce palais urbain se compose de quatre ailes disposées autour d'une vaste cour, à laquelle on accède par un porche surmonté d'une tour transformée tardivement en beffroi, dont les fenêtres à meneaux ont été recrées en 2012.

    Fotos

    • Raymondie.jpg

14 Meters drop

Total distance: 0.93 kilometers
  • Start elevation : 238m
  • End elevation : 238m
  • Maximum elevation : 239m
  • Minimum elevation : 230m

ReichenSie Ihre Meinung

1
2
3
4
5
Grands sites Midi-Pyrénées
Meine Ferien