Le Jazz dans la Vallée

Article proposé par :

Robert,
Directeur artistique

Robert
Nicht verpassen

La 3e édition de « Le jazz dans la vallée » c’est ressentir une grande satisfaction d'avoir pu travailler avec 3 écoles de musique de la vallée de la Dordogne, d'avoir permis aux 16 élèves de recevoir l'enseignement de professionnels du jazz et de musiques improvisées et d'appréhender les nouvelles technologies (pédales d'effet, loopers, ...).

C’est également remercier le SMPVD et le Conseil régional Midi-Pyrénées, saluer les Communautés de communes qui ont compétence pour les écoles de musique, qui nous soutiennent et sont à notre écoute depuis 2011 dans la cadre du Projet culturel de territoire. Ce type d'action est complémentaire de notre festival d'été "Souillac en jazz". Nous considérons avoir un rôle éducatif, faire connaître notre musique au-delà des seuls concerts qui font la réputation de Souillac et surtout former de futurs talents, de futurs spectateurs, c'est l'avenir du jazz.

« Le jazz fait école dans la vallée », titre donné à notre 3e édition s'est déroulé en 5 ateliers de 2 heures animés par 2 musiciens du collectif Le Maxiphone et s'est terminé par une restitution finale au théâtre de l'Usine à Saint-Céré. Nous sommes fiers d'avoir travaillé notamment avec l'Ecole de musique de Souillac qui a adressé 60% des élèves, dirigée par Frédéric Rouquié, présidée par Jean-Marie Pouyès et qui fête cette année ses 25 ans. Cette collaboration fait suite à la rencontre avec Daniel Humair, célèbre batteur l'été dernier pendant le festival. Je n'oublie pas et remercie aussi les écoles de Martel et Vayrac d'avoir contribué à la réussite de cette action pédagogique dans le Pays. Notre action répond à la charte du Projet culturel de territoire qui nous demande, à nous acteurs culturels, d'aller vers les populations locales et les jeunes hors saison. Les élèves en complément des ateliers ont pu également découvrir Clax, trio que nous avons invité et composé de leurs 2 animateurs Fred Pouget clarinettes et Guillaume Schmidt saxophones et de Gilles Chabenat vielle à roue électroacoustique. La petite centaine de personnes qui a répondu présente, a été séduite par cette musique aux confins du jazz, des musiques traditionnelles et de bien d'autres influences.

Le partenariat avec "la saison d’hiver" du Théâtre de l’Usine est une première et une réussite, nous avons été chaleureusement accueilli par toute l'équipe animée par Olivier Desbordes (Lionel, Jean-Baptiste, Louise), je remercie tout particulièrement Françoise qui nous a régalé entre le dernier atelier de l'après-midi et le concert du soir.

Grands sites Midi-Pyrénées
Meine Ferien